Logo Trévou Tréguignec

Trévou-Tréguignec beaucoup de monde aux Voeux du Maire de vendredi, un discours (ci-dessous) et un diaporama qui ont intéressé le public… avant l’apéritif de Bonne Année

Trévou-Tréguignec  beaucoup de monde aux Voeux du Maire de vendredi, un discours  (ci-dessous) et un diaporama qui ont intéressé le public… avant l’apéritif de Bonne Année

Pierre Adam, entouré des élus et du secrétaire général  a dressé un bilan de l’année 2018 avant de se pencher sur les projets à mener en 2019, dernière année complète du mandat. Retrouvez ci-dessous la totalité du discours du 11 janvier 2019 de Pierre ADAM, Maire de Trévou-Tréguignec

Bonsoir à toutes et à tous,

Je remercie  pour leur présence,

– les corps d’états,  la gendarmerie, les pompiers,

– Mme Sylvie Argat Bouriot conseillère régionale et voisine.

– les élus ou représentants des communes voisines, notamment François Bouriot, Lannion Trégor Communauté, Conseil Départemental, Direction Départementale Terre et Mer et du syndicat d’eau.

Et je vous prie d’excuser l’absence de Mme la sous-préfète Christine Royer  de Mr Éric Bothorel député, Mme Nicole Michel et Mr Erven Léon Conseillers départementaux, Mr Joël Le Jeune président de LTC,  la trésorière Mme Mahé Mr Paul Droniou, Président de l’Office de Tourisme Communautaire, les représentants des écoles, directeurs, enseignants. l’abbé Albert Waso et l’équipe pastorale,

Nous voilà entrés dans la nouvelle année et avant d’évoquer le bilan de l’année  2018 et les projets pour 2019, je tiens à remercier l’ensemble des employés communaux pour leur implication au quotidien.

  • Noël, Moïse, Gilles, Alain et Mathieu aux services techniques.
  • Chantal, épaulée de Florence à l’agence postale.
  • les cuisiniers Rachel, Jean-Marie et Élodie – qui remplace Jean-Marie à qui nous souhaitons un bon rétablissement.
  • Catherine polyvalente, au ménage, à la cantine, à la garderie,
  • Brigitte, à la bibliothèque municipale avec une équipe de  bénévoles,
  • L’ensemble de l’équipe du Foyer-Logement, Pilou, Maryline, Maryse, Solène, sous la responsabilité de Christel.
  • Tous les animateurs des Temps d’Activités Périscolaires (TAP) qui sont sous la direction d’Anthony,
  • Nous avons confié dans un 1er temps à Anthony l’animation de la plage pendant l’été et il a enchaîné sur les Temps d’Activités Périscolaires. Afin de disposer d’un temps complet, il a également pris en charge le service de la cantine, la surveillance des enfants de l’école publique à la récréation de midi ainsi que l’animation et l’encadrement de la garderie du soir; mais aussi quelques heures pour le CIDS le mercredi et aux petites vacances scolaires.
  • Nous lui avons également attribué quelques heures hebdomadaires afin d’assurer la gestion optimale de la salle de sports. À ce jour, Anthony, en charge de l’Animation du Service Enfance-Jeunesse et Sport donne satisfaction dans la mission confiée.
  • Et bien sûr, Isabelle et Raphaël qui vous accueillent au quotidien à la mairie et qui travaillent en étroite collaboration avec les élus.

Avant de parler de notre commune, je tiens à dire quelques mots sur les principaux évènements français de 2018.

En cette année, nous avons célébré le centenaire de la fin de la première guerre mondiale. Durant ces quatre terribles années, nos soldats ont combattu, souvent au péril de leur vie. Les pertes se sont élevées à 1 397 000 militaires, 300 000 civils et 4 266 000 militaires blessés. La commune de Trévou a compté également des pertes humaines laissant des familles meurtries à jamais.  C’est grâce à eux que nous avons la chance de vivre dans un pays libre et une Europe libre. Nous pouvons être fiers de ces hommes, nos aïeux.

Je remercie le groupe de travail qui a rédigé un livret sur nos Morts de la Guerre 14-18, (les 100 exemplaires ont vite été épuisés et une nouvelle édition est envisagée); je remercie aussi les anciens combattants et le Souvenir Français qui ont œuvré pour l’organisation de la cérémonie du 11 novembre. À noter une participation exceptionnelle de la population, de la Chorale  et  des enfants des écoles.
J’en profite pour remercier René Martin pour ses 17 années à la présidence de l’association des Anciens Combattants; 17 années pendant lesquelles il a géré de main de maître les cérémonies du 8 Mai et du 11 Novembre.

L’année 2018 aura aussi été marquée par la victoire des Bleus au mondial de foot. Même si nous avons de très bons joueurs cette victoire est avant tout la victoire d’une équipe, d’un groupe, dans lequel la solidarité a été remarquable. L’entraîneur Didier Deschamps épaulé par son Adjoint Trégorrois Guy Stéphan, ont su mettre le collectif en avant au détriment de l’individualisme ; c’est un bel exemple. Plus de 400 personnes sont venues dans cette salle vivre ensemble cette belle victoire.

Après un bel été, l’automne a vu souffler un vent de contestations de nombreux Français à travers le mouvement des « gilets jaunes ». Cette mobilisation fédérait sur le thème principal de la baisse du pouvoir d’achat plombé par de plus en plus de taxes. Ce mouvement au début pacifique a quelque peu dérivé paralysant l’économie et provoquant de grosses dégradations à Paris et en provinces ; dégradations le plus souvent causées par des casseurs infiltrés dans les manifestations.  Nous devons prendre en considération ce mouvement, et en tenir compte dans les décisions à venir. De nombreux Français actifs ou en retraite ont de plus en plus de mal à boucler les fins de mois. Un peu tard, le gouvernement a pris conscience de l’ampleur de ce malaise qui émanait principalement des territoires ruraux. Des mesures ont été prises, même si l’effet ne sera pas immédiat, nous espérons que la situation s’améliorera  au courant de l’année 2019. Un cahier de doléances est ouvert à la mairie jusqu’au 15 Janvier et fait suite au communiqué de l’association des maires de France.

Il y a un mois aujourd’hui survenait encore un attentat à Strasbourg faisant à nouveau  des victimes innocentes.

Dans ces moments difficiles, revenons 100 ans en arrière et positivons sur le chemin parcouru et gardons espoir en un avenir meilleur avec une Europe unie.

Après cet épisode national revenons à Trévou.

Je remercie l’ensemble des présidentes et présidents des associations et vous félicite pour votre dévouement tout au long de l’année. Grâce à vous et aux bénévoles qui vous entourent la commune est dynamique et animée toute l’année,  particulièrement l’été.

Je tiens à saluer tous les jeunes qui s’investissent dans les associations et particulièrement les jeunes serveurs, au pardon de la saint Guénolé, au pardon du bourg et pour le repas des anciens le 11 novembre. Ils le font avec beaucoup de sérieux, dignes de professionnels, et toujours avec un grand sourire.  Comme tous les ans, ce traditionnel repas des anciens a eu lieu le 11 novembre, 150 personnes ont répondu à l’invitation, nous avons passé un très bon moment, nous avons écouté les jeunes mariés Christian et Yvette Le Louédec comptant presque 70 ans de mariage et toujours aussi alertes, comme quoi, le jardinage ça conserve. Nous avons aussi dansé, entraînés par l’animatrice de l’équipe, Anita. 100 colis ont été distribués aux anciens ne pouvant se déplacer pour venir au repas.

Nous avons aussi eu l’honneur d’accueillir en mairie, Robert et Amélie Marais pour fêter leurs noces de palissandre soit, 65 ans de mariage ; bravo à eux pour ce long chemin parcouru ensemble.

Pour les personnes qui ne peuvent ou ne souhaitent rester à leur domicile la commune a la chance de proposer un foyer logement appelé désormais résidence autonomie et qui compte 26 résidents. Au quotidien, ils sont chouchoutés par Christelle et son équipe. Ils se régalent des plats mitonnés par Jean-Marie et Rachel.
Le bilan financier de la Résidence est positif grâce à une bonne gestion et au bon taux de remplissage.  Le traditionnel repas de Noël de la Résidence a rassemblé plus de 100 personnes. J’en profite pour remercier vivement Lucile adjointe aux Affaires Sociales, pour son implication dans le suivi du Foyer Logement et divers dossiers.  Cependant, depuis quelques années, nous  pointons du doigt une augmentation de 2000€ par an des charges d’électricité. Lors du dernier conseil municipal, nous avons délibéré pour lancer une étude de faisabilité sur l’extension du réseau de chaleur au foyer logement. Pour bénéficier de subventions assez conséquentes il nous fallait 2 consommateurs. L’école St Michel devant changer sa chaudière est intéressée par le projet. À suivre donc..

Je souhaite bon vent ou bonne glisse à la nouvelle association du comité de jumelage avec la commune de Lans en Vercors. Son président Trévousien David Allès  et Éric Le Yaouanc partent une semaine en février avec 7 ados goûter aux plaisirs de la neige.

Merci à tous les membres du comité des fêtes, sous la houlette de sa nouvelle présidente Catherine Le Flanchec, qui se démènent tout au long de l’année pour offrir un cadeau aux 160 enfants Trévousiens de moins de 12 ans. Pour financer les cadeaux et le spectacle il a fallu que le comité des fêtes récupère 5000€ lors de ces différentes activités. Un cadeau à Noël pour tous les enfants, c’est une particularité de la commune. C’est à noter. BRAVO à l’équipe.  Merci à Gérard Leconte qui a été président pendant 11 ans après avoir tenu la trésorerie durant 9 années  et qui vient de passer le flambeau.

Bienvenue aux nouveaux Trévousiens, c’est avec plaisir que nous vous accueillons et vous souhaitons bon vent à Trévou. Nous espérons vous rencontrer lors des différentes manifestations organisées sur la commune, et tout particulièrement lors des grands événements estivaux comme la Fête de la musique, le 14 juillet, les Dimanches de Trestel, le Fest-Noz de Port-Le-Goff et aussi  le prochain festival de Chausse-tes-tongs du 8 au 11 août.

Quelques chiffres sur la commune.

Nous avons, en 2018, enregistré 4 mariages contre 11 en 2017 et 6 PACS.  Au carnet rose nous enregistrons avec joie l’arrivée de 18 bébés en 2018 contre 14 en 2017 alors qu’il n’y en avait que 6 en 2016. Que, Évan, Tiago, Alexandra, Tom, Louisa, Léonard, Koulma, Léna, César, Louna, Joséphine, Lily, Noan, Brune, Norah, Iann, Marylou et la petite dernière Ava soient les bienvenus dans notre commune. Nos écoles seront heureuses de les accueillir dans peu de temps.
Entre les 2 communes de Trévou et Trélévern nous scolarisons 177 enfants, 125 au sein du RPI  (Trévou-Trélévern) et 52 au sein de l’école st Michel.
Nous enregistrons 26 décès en 2018.

Voilà déjà presque cinq ans que vous nous avez accordé la responsabilité de la gestion de la commune.

Fidèles à notre profession de foi, nous avons fait en sorte que de nombreuses réalisations voient déjà le jour:

  • L’espace jeux à Trestel
  • Le city stade au terrain de foot
  • Le transfert et l’aménagement des services techniques près du stade
  • L’installation de l’aire de camping-cars
  • La création d’un espace commercial, le développement des commerces, Vival, salon de coiffure et l’installation d’une fleuriste dernièrement.
  • L’effacement des réseaux, la sécurisation et l’aménagement de plusieurs routes de la commune.
  • La réalisation du lotissement Parc Mézou à côté de la salle polyvalente.
  • La construction de la salle des sports intercommunale inaugurée le 10 novembre en présence des nombreux officiels de notre territoire qui ont participé au financement de cet outil.
  • Dans le cadre de l’inauguration de cette infrastructure nous avons eu la chance quelques jours avant, d’accueillir une personnalité du monde du foot en la personne de Guy Stéphan adjoint de Didier Deschamps. Guy Stéphan est un ancien camarade de Lycée de Janine et une relation proche du Trévousien Dr Laurans à la Fédération Française de Foot. Nous les remercions tous 2 d’avoir permis aux fans de l’Équipe de France championne du Monde 2018 de le voir en vrai et de repartir avec photo et autographe ! Les enfants présents, les moins jeunes aussi, se souviendront longtemps de ce moment agréable.
  • La construction d’une salle de sports était notre grand projet et nous avons la certitude qu’elle va donner un nouvel élan à nos deux communes et inciter de plus en plus de personnes à s’y installer.

Nous avons la satisfaction d’avoir vu aboutir ce projet en quatre ans et remercions la commune de Trélévern pour sa contribution. De nombreuses activités ont lieu dans la salle :  du tennis, du volley, du judo, du yoga, du chanbara, du badminton, du fitness, du hand, du futsal, du tennis de table, du tir à l’arc, du roller, mais aussi les activités périscolaires des TAP et les cours de sports des écoles. C’est donc un planning très rempli qui nous conforte dans notre choix.  Nous avons réussi à tenir le budget annoncé avec une marge de seulement 3%. En lançant le projet rapidement, nous avons pu bénéficier de conditions tarifaires intéressantes dans un contexte favorable. Nous remercions les services techniques de LTC, Erwan, Laurent et Olivier pour leur expertise dans le cadre de l’assistance à la maîtrise d’ouvrage et bien sûr les élus Jean, Yves et Philippe qui ont suivi de très près le chantier. Nous avons eu la chance de nous appuyer sur les compétences d’Aline qui par son expérience professionnelle nous a guidés et aidés à prendre les bonnes décisions notamment dans le domaine des équipements sportifs et des matériaux.  Grâce à l’obtention de subventions conséquentes de l’État par la DETR, de la Région par les contrats de partenariat, du département par les contrats de territoire, de la réserve parlementaire accordée par Corinne Érhel quelques mois avant sa disparition et la subvention de nos voisins Trélévernais, le coût restant à la charge de la commune de Trévou est de 450 000€, montant tout à fait supportable et raisonnable pour une population comme celle de Trévou.  Tous ces dossiers de demandes de subventions ont nécessité un travail considérable pour Raphaël et les élus, mais cela valait la peine. Cette somme de 450 000€ peut être comparée à la dépense équivalente occasionnée par les différents travaux réalisés sur la rue de Saint Guénolé. Ces 2 gros dossiers avaient été lancés dès le début du mandat sans la prévision d’une forte baisse des dotations de l’état, il est important de préciser que nous avons dû gérer et fonctionner avec 500 000€ de moins que ce qui était prévu sur l’ensemble du mandat.

Comme annoncé il y a quelques instants, il y a un chiffre qui nous donne satisfaction puisque nous enregistrons 18 naissances sur la commune en 2018 et l’installation récente de nombreux jeunes couples. De là, à penser  que les projets déjà réalisés soient source d’une nouvelle attractivité pour notre jolie petite commune, il n’y a qu’un pas.

La construction de la salle de sport n’est pas un aboutissement de notre mandat mais elle fait partie des infrastructures et services nécessaires pour atteindre notre objectif d’augmenter le nombre de résidences principales.  

Présentation des agents recenseurs: Un recensement de la population Trévousienne aura lieu du 17 janvier au 16 février. Nous attendons avec impatience le résultat de ce recensement et escomptons une augmentation de la population.  Le recensement a lieu tous les 5 ans dans les communes de moins de 10 000 habitants ; notre dernier recensement date  de 2014. Le recensement est un moment important pour les communes car comme vous le savez certainement, de ces chiffres découle la participation de l’État au budget des communes: plus une commune est peuplée, plus cette participation est importante. Je vous invite donc à accueillir au mieux nos agents recenseurs :

  • Florence Delaune qui assure occasionnellement les remplacements à l’agence postale,
  • Géraldine Quintard qui a repris en juillet avec son époux les Gîtes et Chambres d’Hôtes Les Hortensias presqu’en face de cette salle,
  • Anne-Sophie Wittersheim qui a acheté avec son mari la maison Salaün-Dissez dans le bourg pour la rénover et s’éloigner de l’agitation parisienne
    et enfin
  • Serge Ailloud élu avec nous en 2014 qui avait choisi de se retirer car ses obligations professionnelles le retenaient éloigné de Trévou en semaine et actuellement salarié à mi-temps

J’attire l’attention des Trévousiens à ‘’temps partiel’’. Devenir résidents de Trévou et par conséquent participer à son évolution démographique aura proportionnellement une incidence financière plus importante pour notre petit village que dans une ville.

Dans le domaine des services et  commerces.

Début décembre, nous avons eu la déception d’apprendre l’obligation du docteur Pascale Delhinger de cesser son activité pour des raisons de santé. Nous sommes de tout cœur avec elle qui avait su trouver sa place dans notre commune.
Nous recherchons activement non pas un, mais si possible deux médecins pour la remplacer. Si dans vos relations vous connaissez des médecins, n’hésitez pas à vanter notre commune pour les attirer sachant que le docteur Delhinger avait une très importante patientèle constituée de  patients réguliers ou de passage.

Début décembre, nous avons eu le plaisir d’accueillir Madame Julie Hillion pour reprendre le salon de coiffure et l’installation de Madame Emmanuelle Ruzic en tant que fleuriste. Tous ces commerces situés le long de la départementale sont une belle valeur ajoutée à notre commune. Nous espérons une reprise prochaine du café restaurant Le Frikerez mais notez déjà qu’il est possible de s’arrêter prendre un café au Dauffy (tabac-Presse)  mais aussi d’organiser des goûters en familles pour le plaisir ou pour des obsèques chez Géraldine et Jérémie aux Hortensias.

Au chapitre de l’urbanisme et des aménagements.

Nous espérons rapidement le lancement du nouveau lotissement en continuité du Parc Mezou 1 pour rejoindre le quartier du cimetière. Ce lotissement devrait compter 20 lots.   Le développement de la commune passe nécessairement par la construction de maisons, la vente d’anciennes et des rénovations. En 2018, 26 permis de construire ont été accordés dont 9 pour des maisons individuelles. En 2018, 74 déclarations préalables de travaux ont été déposées.
C’est avec plaisir que nous avons constaté de nombreuses constructions sur des terrains privés et depuis quelques mois, nous recensons de plus en plus de jeunes mais aussi quelques moins jeunes intéressés par l’achat de maisons sur notre commune pour y vivre à l’année. Une nouvelle fois, je pousse fortement les propriétaires qui ont la chance d’avoir des terrains constructibles à les vendre avant que de nouvelles restrictions sur les possibilités de construire nous soient imposées.

Je tiens à remercier le service d’urbanisme de LTC pour ses compétences et sa réactivité dans les délais de retour. Je remercie aussi Isabelle qui est en charge du dossier urbanisme.

 

Dans le domaine de l’Environnement.

Je tiens à féliciter aussi toutes les personnes qui participent à l’embellissement de la commune et j’attribue une mention spéciale aux personnes qui nettoient l’espace public aux abords de leur propriété.

Je souligne également le mérite des bénévoles de l’association des Gardennou qui nettoient les lavoirs, entretiennent le petit patrimoine et les chemins de randonnée. L’équipe a besoin de quelques bonnes volontés supplémentaires. Si vous disposez d’un peu de temps pour les aider, n’hésitez pas à vous faire connaître.

L’aménagement des marais par le Conseil Départemental apporte un atout supplémentaire à notre commune ; nous attendons que des indications sur la faune et la flore riches et variées soient apposées afin de renseigner les promeneurs.

Grâce à l’investissement de tous les élus et tout particulièrement de Philippe et Anita nous avons obtenu une nouvelle fois le label Pavillon Bleu en 2018, et en novembre le label APIcité  sous l’impulsion de notre dynamique Janine nous avons décroché le 1er niveau « une abeille » qui reconnaît la démarche. Ce label, attribué pour 2 ans s’inscrit dans cette même philosophie de prise de conscience et de sensibilisation sur le rôle primordial des pollinisateurs dans le maintien de la biodiversité comme de nos ressources alimentaires, et la nécessité d’actions efficaces pour les protéger. Au-delà de la récompense officielle, le label est une réelle incitation à la mise en place de pratiques favorables aux abeilles domestiques et aux abeilles sauvages. Il soutient un projet municipal cohérent en faveur des pollinisateurs, et une bonne qualité de vie environnementale pour les habitants. Merci donc pour le travail réalisé sur ces 2 dossiers.
 J’en profite pour remercier également Édouard Le Morzadec et Gilles Le Calvez qui apportent leur expertise pour maîtriser et essayer d’éradiquer le développement des nids de frelons asiatiques.

Toujours dans le cadre de la qualité de vie nous avons été retenus et avons pu accueillir avec plaisir pendant 2 jours en 2018 le village Valorys des Estivales des R.    R pour Récupération, Rénovation, Réutilisation, Réparation, Réemploi, Restauration. Beau programme pour notre planète. Le cadre de Trestel est à nouveau retenu pour 2019, n’hésitez donc pas à venir découvrir les nombreuses animations qui seront proposées dans les différents stands les 30 et 31 juillet.

Après le travail, pensons aux vacances.

Notre commune a de nombreux atouts touristiques.

La fréquentation de notre office de tourisme est en hausse, dommage que son ouverture soit restreinte aux 2 mois d’été. Toutes nos plages ont un charme indéniable, que ce soit la plage aux choux, celle de Poulpry ou encore celle du Royau.  Les locaux et les vacanciers en sont fans, au regard des nombreuses et superbes photos « postées » sur le web. À Trévou nous n’avons pas le phare de Ploumanac’h mais nous avons comme fer de lance la plage de Trestel de plus en plus fréquentée et riche d’activités même en dehors de la saison.
L’aire de camping-cars affiche un joli taux de remplissage tout au long de l’année et des recettes supérieures à 12 000€ qui permettent un amortissement rapide de l’investissement.
La compétence tourisme a été transférée à LTC qui gère maintenant la perception de la taxe de séjour pour les locations saisonnières. La taxe de séjour récupérée en 2014 était de 13 000€ et atteignait plus de 33 000€ en 2017. C’est cette dernière somme qui a été prise en compte et qui sera reversée tous les ans par LTC à Trévou. Cette augmentation entre 2014 et 2017 est due au conséquent travail de Janine en matière d’informations et de suivi des loueurs saisonniers. Il est encore regrettable que quelques loueurs identifiés ne reversent pas les sommes encaissées auprès des vacanciers ; ils risquent d’être sanctionnés prochainement par un titre forfaitaire.

Pour l’année 2019, nous allons terminer les nombreux chantiers en cours,

l’aménagement de la rue de St Guénolé où nous envisageons de créer une voie piétonne de L’Hermine jusqu’à la rue de Bel Air et de la prolonger jusqu’au terrain de tennis.

la construction d’un pôle nautique
Tout d’abord, je tiens à remercier la direction de l’hôpital de Lannion d’avoir accepté de nous céder 1000 m² pour faciliter l’implantation du bâtiment. Nous souhaitons que ce bâtiment s’intègre au mieux dans le paysage.
La plage de Trestel est de plus en plus prisée par les amateurs d’activités nautiques, que ce soit du longe-côte, du surf, du kite-surf, du paddle, de la planche à voile, du sauvetage sportif, de la baignade. Les pratiquants de ces sports n’ont pas de locaux pour se changer. Il est nécessaire de palier ce manque. Le bâtiment fera 200m² avec des vestiaires, des douches, des sanitaires, un local de rangement et une salle de convivialité pouvant servir aux animateurs de Cap Trestel et d’un local pour accueillir l’office de tourisme.
Le coût estimatif de ce projet est de 290 000 € HT. Nous allons solliciter des subventions en argumentant qu’il s’agit d’un projet structurant pour le territoire car beaucoup de pratiquants viennent des communes voisines. C’est pourquoi, ce projet sera dimensionné en fonction des financements extérieurs, communauté de communes, département et région. Ce projet a pris du retard suite aux résultats de l’étude de sol.

Au regard des nombreuses réalisations faites, en cours ou à faire, vous êtes nombreux à vous poser la question de leur financement. Pour l’instant, je peux vous assurer, malgré  une baisse importante des dotations de l’état depuis 2014 (500 000€ sur le mandat), nous tenons nos budgets prévisionnels grâce notamment à l’investissement et aux compétences de Philippe mais aussi à la responsabilité de l’ensemble des élus et des personnels pour maîtriser les dépenses..

Les dotations de l’état s’élèvent à 267000€ aujourd’hui contre 352000 en 2014 entraînant une baisse annuelle de près de 90 000€.  Chacun peut imaginer ce que cela représente  dans la gestion d’une commune générant  parfois le découragement de certains maires.

De plus, nous avons une incertitude sur la compensation annoncée à l’euro prêt au sujet de l’exonération de la taxe d’habitation.

2014 2015 2016 2017 2018
Dotation forfaitaire 254125€ 228817€ 201390€ 186188€ 187533€
Dotation de solidarité rurale 35224€ 43527€ 47326€ 21138€ 27449€
Dotation nationale de péréquation 62387€ 68691€ 61822€ 55836€ 52829€
TOTAL : 351736€ 340975€ 310538€ 263161€

=-88575€

267811€

=-83925€

Pour compenser cette baisse de dotation, nous sommes très vigilants sur les dépenses de fonctionnement. Dans un souci d’économie de nombreux travaux sont réalisés par les services techniques. On peut citer, par exemple, la rénovation du réseau des eaux pluviales de la rue de Saint Guénolé qui a été réalisée par Gilles et Alain, la construction des tribunes dans la salle des sports par Matthieu et Moïse, la construction d’un vestiaire arbitre et des toilettes PMR au stade de foot et bien sûr le fleurissement géré par Noël et qui a été particulièrement apprécié cette année.

Comme je vous l’ai annoncé l’an passé, durant notre mandat 2 axes continuent de nous guider et influer nos différents projets :

  • Il s’agit de favoriser le développement des commerces, des services, de créer des infrastructures pour les Trévousiens afin de rendre la commune plus attractive.
  • Il nous faut aussi attirer et installer des jeunes couples sur la commune pour maintenir les effectifs dans les écoles.

Tous les nouveaux services apportés sur la commune depuis notre élection et les projets pour 2019 doivent permettre d’inverser la tendance démographique dans les années qui viennent.

Je ne peux pas terminer ce discours sans vous parler de Trévou et Trélévern, 2 communes de tailles identiques, presque jumelles.

La presse a relayé beaucoup de projets de communes nouvelles et  nous avons été questionnés sur ce sujet. La France comptait au 31 décembre 2018 plus de 36000 communes ; 75% de ces communes sont des villages de moins de 1000 habitants.
Trévou et Trélévern comptent chacune plus de 1300 habitants ; elles ont déjà beaucoup de choses en commun, le RPI et de nombreuses associations et dernièrement la construction de la salle des sports. Depuis le mois d’avril, les taux d’imposition sont identiques puisque Trélévern a ajusté sa taxe d’habitation sur celle de Trévou et Trévou a fait de même sur la taxe foncière bâtie entraînant une augmentation moyenne de 20€/an/habitation, ce sera la seule augmentation de taxe sur notre mandat.
Perros, Trégastel, Louannec et St Quay Perros ont annoncé le 4 avril leur projet de fusion. Cette annonce a interrogé et bousculé les élus des autres communes. Si cette annonce avait été faite 8 jours plutôt, c’est-à-dire fin mars, j’aurais annoncé le 1er avril la scission entre Trévou et Tréguignec….  bien sûr, j’plaisante!
Après cette annonce, nous avons organisé 2 rencontres avec nos collègues de Trélévern. Même s’il y avait une carotte financière, nous avons cherché des avantages à se marier si rapidement puisqu’il fallait prendre la décision dans la foulée pour qu’elle soit effective le 1er janvier 2019. Sans être mariés, nous pouvons tout de même réfléchir pour travailler ensemble, mutualiser les moyens dans le but de faire des économies.
Soyons prudents, la proximité avec les habitants, la réactivité dans nos communes, c’est très important.

Avant de passer au moment de convivialité, je tiens à remercier tous les élus qui ne comptent pas leur temps et répondent toujours présents pour travailler à mes côtés sur les différents dossiers. Par la même occasion, je remercie l’ensemble des conjoints d’élus « l’équipe des délaissés communaux » pour leur compréhension sur les exigences du rôle d’élu.

Au nom du conseil municipal, je vous souhaite une très bonne et belle année 2019  et je vous donne rendez-vous en 2020.

Pierre Adam Maire,
au 2ème plan: Lucile Le Berre, Philippe Steunou, Yves Le Flanchec

 

 

 

Pierre Adam, Maire a présenté les agents recenseurs qui démarrent ce jeudi 17 janvier
Christelle Gentric, Céline Le Louët et son petit Sacha, Jean Bodson (élus)
Fin de soirée conviviale…: les élus et  conjoints se posent autour d’un petit cassoulet confectionné par Yves Le Flanchec ..

Cahier pratique

 

logo_trevou_treguignec_fond_footer

 

Mairie Trévou-Tréguignec
Place du 19 mars 1962
22660 Trévou-Tréguignec

 

mairie.trevou.treguignec@gmail.com
Tel: 02 96 23 71 92

Le maire: pierre.adam.trevou@gmail.com

blason de la commune de Trévou-Tréguignec:Blason Trévou-Tréguignec

Logo de la commune de Trévou-Tréguignec:

Lannion-Trégor Communauté

 

Cotes d'Armor

Bretagne