Logo Trévou Tréguignec

Trévou-Tréguignec un café citoyen pour donner la parole aux trévousiens s’est tenu ce samedi, CR

Trévou-Tréguignec  un café citoyen pour donner la parole aux trévousiens s’est tenu ce samedi, CR

Donner la parole aux trévousiens

Depuis les élections de 2014 les trévousiens peuvent participer chaque année à un café citoyen. L’occasion pour le Maire Pierre Adam et les élus de donner la parole aux citoyens. Ce samedi près de 50 personnes ont pris part à ce temps d’échanges au pub L’Hermine où ils ont été gentiment accueillis par Nolwenn et son fils Sean.
Certains sujets éveillent un peu plus les passions, mais chacun sera reparti avec  une réponse à ses interrogations tant au niveau des gros projets communaux qu’à celui des plus modestes problèmes de haies, animaux sur la plage, entretien des abris-bus et quelques  autres interrogations de la vie quotidienne.
la construction de la salle de sports attendue par beaucoup, jugée inutile pour certains, a donné l’occasion au Maire d’expliquer qu’elle ne coûtera pas plus à la commune que  les travaux déjà réalisés dans la rue de St Guénolé.  Le reste à charge pour la commune sera d’environ 350K€. Le coût total de 1050K€ sera couvert par une subvention  DETR de  215K€, une subvention du Département de 150K€, une subvention de la Région de 160K€, l’obtention d’une Réserve Parlementaire de 30K€, un fonds de Soutien à l’investissement  local de 20K€ et une participation de la commune de Trélévern à hauteur  de 150K€. Si ce montant versé par Trélévern est jugé insuffisant par certains, il aura suffi d’interroger les présents  afin de savoir s’ils auraient accepté de donner plus à une salle qui aurait été construite sur Trélévern… pour noter que c’est déjà pas mal.  Trévou n’a pas participé au financement des salles de Penvénan ni de Louannec pourtant très utilisées par les Trévousiens.  Pierre Adam a précisé que si cette salle n’avait pas été intercommunale et  si le dossier n’avait pas été lancé en 2014 elle n’aurait jamais vu le jour… Une personne « d’un certain âge » qui ne voit pas l’utilité de cette salle a demandé ce que cette salle rapportera à la commune de  Trévou ?  Le moment de surprise passé et face à une telle interrogation car une salle de sport n’a pas vocation à rapporter de l’argent,   le maire a précisé qu’elle jouera et joue déjà un rôle d’attractivité pour l’installation de jeunes, indispensable notamment pour la pérennité des écoles. En 2017, 47 permis de construire ont été déposés et plusieurs maisons des années 70-80 ont été rachetées par de jeunes couples. Il semble évident qu’avec les nouvelles infrastructures, salle de sports mais aussi commerces, médecin,  il devient intéressant et agréable de s’installer à Trévou. Quant à son utilisation qui laissait sceptiques quelques-uns au lancement du projet, comme nous l’avions pressenti, il n’y a aucune inquiétude à avoir, de nombreux projets sont en cours.  Les travaux seront achevés en juillet pour une inauguration début septembre.  Un boulodrome pourrait être annexé à la salle de sport.

Les travaux de la rue de Saint  Guénolé seront achevés cet hiver. Il est prévu,  avant la pose de l’enrobé,  de bien rétrécir la voie pour réaliser une voie piétonne (terre-pierre)  avec chicanes et  places de parkings. Le but est d’éviter qu’en venant de Tréguier les automobilistes  filent  droit dans cette rue. Un panneau, pour indiquer que  l’on rejoint Trestel par la rue de Tréguier et non par la rue du milieu, sera posé prochainement. À St Guénolé  il est difficile de traverser la départementale ;  des passages piétons seront matérialisés prochainement. La vitesse excessive des véhicules venant de Tréguier a encore été signalée. Jean Bodson a précisé que la largeur de la route est insuffisante pour installer  des coussins berlinois (il fallait plus de 4m50 pour respecter les normes). Mais il est possible de mettre un  plateau ralentisseur comme au niveau du stade.

Les travaux du bourg entre l’agence postale et le Vival donnent satisfaction dans l’ensemble même si quelques automobilistes forcent le passage quand ils viennent du bourg  au niveau du goulet; il faut toujours un peu de temps pour changer les habitudes. Précision : les dégâts causés sur la maison du goulet l’ont été par une personne qui a fait un malaise et non suite à un refus de priorité.
Les nouvelles places de parking derrière le Vival et le fleurissement réalisé donnent vie à ce nouveau quartier dans lequel seront bientôt installés une station de lavage et le cabinet du kiné.

Le mariage/la fusion entre Trévou et Trélévern ne se fera pas sur ce mandat. Alors qu’un citoyen s’interroge sur le fait que nous puissions passer à côté de dotations d’État, Pierre Adam lui a demandé, avec l’humour que nous lui connaissons, si lors de son mariage il ne s’était intéressé qu’à la dot de sa promise… (rires et applaudissements de l’assistance).  en effet avant d’avancer vers des fiançailles, les élus des 2 communes ont réfléchi aux intérêts de ce mariage rapide et pour l’instant n’en ont pas trouvés justifiant l’urgence.
D’autre part, cette fusion n’ayant pas été inscrite dans les programmes il est évident qu’elle ne se serait pas faite sans un avis positif de la population. Trélévern et Trévou, avec leurs 1350 habitants chacune, se situent dans les 26% des communes de plus de 1000 habitants. Les 74% de communes de  moins  de 1000 habitants  verront probablement un intérêt de se regrouper bien avant.
Faire une commune nouvelle entraînerait un nombre d’élus réduit passant de 30 aujourd’hui à 19 élus après fusion. Quand on voit tout le travail réalisé par chacun des élus des 2 communes on peut se demander qui ferait ce travail ? Faudrait-il créer des emplois ? et qu’en serait-il de la proximité entre élus et concitoyens ? Pour l’instant les échanges très cordiaux entre les 2 municipalités conduisent à un renforcement de la mutualisation déjà existante.  Ce sujet sera probablement étudié lors de la prochaine mandature..

La rue du Royau est toujours jugée dangereuse notamment à cause de la vitesse excessive et du manque d’aménagements. Cette route départementale va être cédée très bientôt à la commune et des étranglements obligeant à ralentir seront réalisés en 2019.

Une demande a été émise pour sécuriser davantage la traversée de Trestel. La réponse du Maire appuyée par de nombreuses personnes présentes est qu’il existe des plateaux ralentisseurs et que  la vitesse est déjà limitée à 30kmh. Chaque conducteur doit faire preuve de prudence et de civisme.

Une demande est faite pour que la zone 30 s’étende vers Trélévern jusqu’après les écoles. Ceci est à l’étude et pourrait être appliqué très vite car beaucoup roulent encore trop vite devant les sorties d’écoles.

Le ralentisseur du stade a été remodelé mais il faut le prendre à 30.

La possibilité de mettre un stop au carrefour de Poulpry  est envisagée ; le public invité à donner son avis est très favorable car il faut trouver des solutions pas trop onéreuses pour réduire la vitesse, tant en descendant vers le CRRF qu’en montant vers Port-Blanc.

Le bourg est bien fait ; les marquages des passages piétons sont très nets…

La question du partage de la plage et des zones de baignade entre les surfeurs, les baigneurs, le longe-côte, a été évoquée. Une zone de 25m pour que les surfeurs puissent s’élancer pourrait être matérialisée par des bouées ; en attendant, la plage est à tout le monde et il n’y a pas de priorités à inscrire ; il suffirait de se respecter.  Pour mémoire les animaux  sont interdits sur les plages entre 8h et 20h pendant la saison estivale ; mais dans ce domaine aussi il est facile de tolérer que quand il fait gris, qu’il n’y a personne ou très peu de monde sur la plage elle puisse être partagée avec les cavaliers… Et si en octobre il fait très beau, que la mer est haute, qu’il y a plein de monde sur la plage  les cavaliers comprendront aussi qu’il leur sera conseillé d’attendre un peu pour utiliser l’estran… Juste une question de tolérance et de bon sens…. Et pour les propriétaires de chiens il faut toujours penser à sortir avec son sac à crottes…

La modification du carrefour du Royau a été faite après réflexion des élus sur place. Le seul objectif  visé est de faire ralentir les automobilistes  venant de Trestel et allant vers St Guénolé sachant qu’aussitôt après il y a 2 routes à priorité à droite. Si une personne présente a exprimé son désaccord la majorité constate qu’effectivement ça fait ralentir et que la sécurité doit primer.

Les abris bus ne sont pas assez nettoyés : le maire précise qu’ils sont faits chaque samedi par l’agent d’astreinte.

Une personne présente  s’interroge sur le fait que ce soit un membre du comité des fêtes qui fasse l’état des lieux de la salle polyvalente avant et après chaque manifestation.  Il s’agit d’un accord avec la mairie. La personne fait cela bénévolement. La somme perçue revient au Comité des fêtes et sert au financement des cadeaux de Noël  des enfants de moins de 12 ans. Cet état des lieux se fait souvent au moment de la location de la vaisselle qui appartient au Comité. Cela permet de faire l’économie de 2h salariées.

À la question concernant l’installation d’un 2ème médecin, le maire ne désespère pas et précise que tout  sera mis en œuvre pour l’accueillir.

La construction du pôle nautique est la prochaine réalisation de l’équipe municipale. La demande de permis de construire est déposé ; 5 mois de délai ; le terrassement devrait être réalisé en décembre pour une fin de travaux avant l’été 2019. Si l’estimation initiale était  à 250 000€ aujourd’hui le projet se situe à 287 000€. En attendant il faudra faire avec les sanitaires obsolètes qui sont nettoyés 3 fois par jour en été.

Après 2h d’échanges cordiaux  la municipalité a offert le pot de l’amitié ; une participante a  félicité les élus pour leur dynamisme

  

au centre SEAN fils de Nolwenn qui recevait le café citoyen dans son pub L’Hermine a très bien joué le maître de cérémonie aux côtés du maire Pierre Adam et de Lucile Le Berre Adjointe aux Affaires Sociales

Geneviève Calvez 85 ans assistait au café citoyen dans la salle qui fut un temps l’épicerie qu’elle avait créée et tenue avec son mari Jobic.

 

 

Cahier pratique

 

logo_trevou_treguignec_fond_footer

 

Mairie Trévou-Tréguignec
Place du 19 mars 1962
22660 Trévou-Tréguignec

 

mairie.trevou.treguignec@gmail.com
Tel: 02 96 23 71 92

Le maire: pierre.adam.trevou@gmail.com

blason de la commune de Trévou-Tréguignec:Blason Trévou-Tréguignec

Logo de la commune de Trévou-Tréguignec:

Lannion-Trégor Communauté

 

Cotes d'Armor

Bretagne