Logo Trévou Tréguignec

3 ans en Guyane puis un retour à Trévou… Bérénice et Louise nous racontent leur vie là-bas ..

3 ans en Guyane puis un retour à Trévou… Bérénice et Louise nous racontent leur vie là-bas ..

De jeunes Trévousiens (les 2 fillettes et leurs parents) de retour de Guyane

Juillet 2021, Bérénice et Louise atterrissent à Orly et sont de retour à Trévou-Tréguignec après 3 ans de séjour en Guyane, département d’Outre-Mer d’Amérique du Sud, aux portes de l’Amazonie, méconnu de beaucoup. C’était une installation motivée par le désir des parents, de découvrir un nouvel environnement culturel et géographique.

Dès notre arrivée à Cayenne, nous nous adaptons progressivement à ce nouveau climat, chaud et humide, composé d’une saison sèche et d’une saison des pluies où rythment des températures avoisinant les 35 degrés avec des pluies loin de la bruine bretonne.

 Nous apprenons à vivre au rythme du soleil, réveil vers 06h, coucher à 18h30 du fait de la localisation de la Guyane sur l’Équateur qui, en fait le lieu idéal pour le décollage des fusées Ariane et Véga notamment, au centre spatial de Kourou que nous avons d’ailleurs visité avec nos institutrices.

Nous avons effectué notre scolarité à l’école de notre quartier, avec plus de 350 élèves, école qui pourrait en compter bien plus tant il manque de places pour tous les enfants vivant sur le territoire. Plus tard, certains jeunes guyanais choisissent aussi de venir en France hexagonale pour poursuivre leurs études supérieures.

Quand l’école est finie et la semaine de travail des parents achevée, nous partons en famille sur l’une des deux routes nationales de Guyane découvrir le territoire qui a une superficie comparable au Portugal mais qui n’est habité que sur ¼ de sa superficie, le reste étant occupé par la forêt où nous marchons régulièrement avec nos parents. Les réseaux routiers sont en voie de structuration et aux heures de pointe plutôt bondés.

L’essentiel du territoire est composé de nombreux espaces naturels et en partie protégés : forêt dense à perte de vue composée de la canopée, d’arbres majestueux, de criques (rivières) où nous nous baignons, plages à eau trouble du fait des alluvions du fleuve Amazone,  mais aussi de vestiges de l’esclavage et de l’ère précolombienne et amérindienne.

L’or est naturellement présent et exploité en Guyane qui souffre aussi de l’exploitation illégale et polluante des sols par les garimpeiros. (des chercheurs clandestins d’or, de minéraux ou de pierres précieuses)

La forêt du plateau guyanais recèle de nombreux animaux et insectes : oiseaux, batraciens, paresseux, jaguar, ara, singes, araignée matoutou, anaconda et bien entendu le moustique.

Nous dégustons aussi de nouvelles spécialités culinaires, épicées et locales, créoles, mais aussi surinamiennes, brésiliennes car la Guyane se situe au carrefour du Brésil, du Surinam, et des Caraïbes : pimentade d’acoupa, acras, bami-nasi, banane pesée, soupe phao, cochon-bois, glaces et pâtisseries…, accompagnés de jus de fruits frais (maracudja, citron vert, mangue, coco…)

Les bretons étant de grands voyageurs, nous avons trouvé au marché un crêpier à qui nous achetons les galettes de blé noir. La gastronomie y tient une place forte et est synonyme de fête, comme le Carnaval de Guyane, l’un des plus longs du monde.

La Guyane est une collectivité territoriale multiculturelle et jeune, composée de peuples amérindien, créole, hmong, brésilien, chinois, haïtien, chinois … : 40 % de la population a moins de 25 ans. La population fait face à de nombreux défis : l’accès à l’emploi, à un logement décent, et à l’éducation,

L’éloignement de la famille et amis est parfois difficile mais les réseaux sociaux nous ont  permis  de garder un contact régulier. Puis nous avons vécu l’arrivée de la Covid 19, le confinement, la fermeture des frontières et un couvre-feu long, et beaucoup là-bas en souffrent toujours. Nous pensons à nos amis de Guyane.

Aujourd’hui de retour à Trévou-Tréguignec, après avoir vécu cette expérience très enrichissante, nous nous réapproprions le Trégor, retrouvons famille et copains, avant la rentrée scolaire de septembre.

Bérénice et Louise

îles du salut à Kourou, Guyane

Cahier pratique

logo_trevou_treguignec_fond_footer

Trévou-Tréguignec
Côtes d’Armor
Côte de Granit Rose
1450 habitants
Mairie Trévou-Tréguignec
Place du 19 mars 1962
22660 Trévou-Tréguignec
mairie@trevou-treguignec.bzh
Tel: 02 96 23 71 92

Le maire, Pierre ADAM depuis 2014 pierre.adam@trevou-treguignec.bzh

blason de la commune de Trévou-Tréguignec:Blason Trévou-Tréguignec

Logo de la commune de Trévou-Tréguignec:

Lannion-Trégor Communauté

 

Cotes d'Armor

Bretagne