EAU /  sécheresse : Nouveau message de la Préfecture des Côtes d'Armor : le département sort de la situation

EAU / sécheresse : Nouveau message de la Préfecture des Côtes d'Armor : le département sort de la situation "alerte renforcée" pour passer en "vigilance"

La météo La météo
nov. 29, 2022 - mar.
Trévou-Tréguignec, France
nuageux
7°C nuageux
Vent 5 m/s, NO
Humidité 93%
Pression 762.82 mmHg
EAU /  sécheresse : Nouveau message de la Préfecture des Côtes d'Armor : le département sort de la situation

28 octobre 2022 : Depuis le 13 octobre 2022, le département des Côtes-d’Armor est placé en situation d’alerte renforcée sécheresse, après avoir connu une période de situation de crise depuis le 10 août au cours de laquelle votre mobilisation a été essentielle.

Les pluies des mois de septembre et d’octobre ont permis aux cours d’eau de retrouver des débits proches des normales de saison, les réserves des barrages sont en voie de reconstitution et les ressources souterraines s’améliorent progressivement.


Les prévisions météorologiques présentent une pluviométrie « de saison » pour les prochains jours, ce qui conduit à stabiliser la situation et  assure de disposer des réserves suffisantes pour la production d’eau potable, avec une prévision qui reste cependant limitée à environ 70 jours (contre 90 en temps normal).

Ces constats, présentés aux membres du comité de gestion de la ressource en eau le 25 octobre, permettent de placer le département des Côtes-d’Armor en situation de vigilance, cette évolution positive restant à confirmer dans la durée.

Les mesures de restriction d’usage d’eau potable sont ainsi levées. Il est cependant demandé à tous les consommateurs de rester économes, dans un esprit de solidarité collective, et alors qu’a débuté la période au cours de laquelle le département reconstitue ses réserves pour l’année prochaine.

13 octobre 2022 : Vous pouvez télécharger ici l’arrêté reçu ce jour de la Préfecture des Côtes d’Armor et lire le communiqué qui nous place en “alerte renforcée” et non plus en “crise sécheresse”. Mais restons économes en eau ; les réserves sont encore au plus bas….

23/09/2022 : COMMUNIQUÉ DE PRESSE de la PRÉFECTURE des Côtes d’Armor
Alerte majeure sur l’alimentation en eau potable du département des Côtes-d’Armor.
Depuis le 10 août 2022, le département des Côtes d’Armor est placé en « CRISE sécheresse »
qui est le niveau le plus élevé des mesures de restriction. …


L’analyse de la situation, présentée le 23 septembre au Comité de Gestion de la Ressource en Eau, (CGRE) montre qu’un risque sérieux de rupture de l’alimentation en eau potable se dessine pour les dernières semaines d’octobre.
La situation s’est en effet considérablement dégradée, compte-tenu de l’absence de pluies significatives : les débits des cours d’eau et des nappes souterraines ont atteint les niveaux les plus bas jamais observés à cette saison et les ressources locales s’épuisent. Les pluies constatées depuis le 24 septembre, et annoncées pour les prochains jours, restent trop éparses et irrégulières pour inverser la tendance.
À moyen terme (30 à 35 jours dans certains secteurs) les ressources seront inévitablement épuisées malgré différentes mesures d’ores et déjà mises en œuvre pour ré-alimenter certains barrages : vidanges de plans d’eau connexes aux barrages, recharge à partir d’eau de carrière compatible avec l’alimentation en eau potable.
Il devient ainsi difficile de satisfaire la demande, malgré les barrages départementaux et l’efficacité d’un réseau d’interconnexion qui ne peut pallier complètement l’absence de ressource locale. Dans ces conditions, le niveau « crise sécheresse » est maintenu dans le département des Côtes d’Armor.
Le préfet a appelé, depuis le début de l’été, au civisme et à la solidarité de tous les consommateurs, particuliers comme professionnels, afin d’engager les efforts pour adopter un comportement quotidien solidaire en réduisant au maximum sa consommation et en respectant les mesures de restriction.
Il est désormais absolument indispensable que tous (particuliers, services publics, entreprises, exploitations agricoles,…) fournissent un effort supplémentaire pour réduire significativement la consommation en eau potable dans les prochaines semaines, afin d’éviter des coupures d’eau.
Bureau de la représentation de l’Etat et de la communication
interministérielle
Les particuliers, dont la consommation représente près de 65 % de la consommation totale, sont invités à participer activement à cet effort, en respectant les mesures de restriction et en ayant une consommation quotidienne de l’eau potable la plus raisonnable possible.
Les informations sur la sécheresse, sur les restrictions en cours, sur les gestes économes et quelques chiffres clés sur la consommation en eau potable du département sont accessibles sur le site internet des services de l’État.

Crise sécheresse : le débit des cours d’eau et nappes souterraines à un niveau très bas…

Quelques gestes simples pour économiser :

– Prenez des douches plutôt que des bains

– Ne laissez pas couler l’eau inutilement

– Récupérez l’eau de cuisson

Nous vous remercions aussi de signaler toute fuite d’eau sur un robinet ou une chasse d’eau dans les lieux publics.

26/09/2022 :

08/2022 : Le camion-expo “Économiser l’eau” par Eaux et Rivières de Bretagne était ce lundi à Trestel accueilli par les élus et les représentants du Bassin Versant

Ce lundi, les élus, Jean Bodson (adjoint à l’urbanisme et aux Services Techniques) et Janine Troadec (adjointe au Tourisme, aux Affaires Scolaires et à la Communication) ont accueilli Éric le Creurer président du Bassin Versant Jaudy-Guindy-Bizien, et Loic Rochard technicien de ce même Bassin Versant, qui leur ont présenté les actions menées par le Bassin Versant à travers le suivi de la qualité des cours d’eau, la gestion du bocage, mais aussi des actions de coordination et d’animation des territoires à travers des temps forts comme celui qui a trait aux économies d’eau, sujet particulièrement d’actualité en cette année de sécheresse.

Quelques-uns des conseils prodigués par Eaux et Rivières de Bretagne pour économiser l’eau dans nos maisons :


Dossier presse du 4 juillet 2022 :

Des animations pour apprendre à économiser l’eau, tout l’été
Face à la fragilité de la ressource en eau et pour sensibiliser les particuliers et touristes, des animations sur le thème des économies d’eau ont lieu tout au long de l’été, sur les plages et les marchés du Trégor.
L’eau, une ressource fragile :
Dans le cadre des programmes de bassins versants et des Schémas d’Aménagement et de Gestion de l’Eau (SAGE) Baie de Lannion et Argoat-Trégor-Goëlo, les enjeux liés à la gestion quantitative de l’eau sont identifiés, dans un contexte de changement climatique, comme majeurs pour le territoire.
En effet, certaines années sèches, il a été constaté des difficultés pour maintenir le débit minimum
réglementaire dans les cours d’eau en période estivale et automnale. Les besoins pour les usages ont
été satisfaits mais ces très bas niveaux de débit pourraient avoir à terme des conséquences sur la
biodiversité aquatique de notre territoire et sur la satisfaction des usages.

De plus, les effets attendus du changement climatique accentueront les modifications du régime hydrologique. Cela peut se traduire par des pluies diluviennes comme par des épisodes de sécheresse, avec dans les deux cas des conséquences sur la ressource en eau. Des pluies importantes mais brèves n’ont pas toujours le temps de s’infiltrer dans le sol et de recharger les nappes qui alimentent les cours d’eau dont le Trégor dépend principalement pour la production d’eau potable.

Parallèlement, les besoins en eau augmentent. Face à ce constat, les Commissions Locales de l’Eau des SAGE mènent actuellement des études d’amélioration de la connaissance sur la ressource en eau : De quelle ressource en eau disposons-nous ? Quels en sont les usages ? Quels sont les besoins des espèces aquatiques ? Quelle conséquence aura le changement climatique sur la ressource en eau ?
Le Préfet des Côtes d’Armor a récemment revu les arrêtés cadre sécheresse pour gérer plus globalement la ressource et prendre davantage en compte les besoins des espèces aquatiques. Les dernières années, comme en 2016 et 2017, des arrêtés de restrictions des usages de l’eau ont été pris localement. Ces arrêtés doivent s’accompagner d’actions de sensibilisation des différents consommateurs d’eau : collectivités, particuliers, agriculteurs et industriels afin d’assurer durablement la satisfaction de tous les besoins.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Des animations et des outils pour moins gaspiller et faire des économies
Les collectivités et producteurs d’eau du bassin versant Vallée du Léguer et du bassin versant du Jaudy-
Guindy-Bizien et le SAGE Baie de Lannion ont missionné l’association Eau et Rivières de Bretagne pour
aller à la rencontre du public pendant l’été et sensibiliser aux gestes simples qui permettent
d’économiser l’eau à la maison. Mousseurs, robinets double-débit, chasse d’eau double-flux… : autant
d’équipements faciles à installer, peu coûteux, et qui assurent une réduction de la consommation en
eau sans dégrader le confort de l’utilisateur.
L’action bénéficie des participations financières de l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne, de la Région
Bretagne et du Département des Côtes d’Armor.

juillet-août 2022 :

Animation fort intéressante à Trestel ce mercredi avec Eaux et Rivières de Bretagne avec Julie Bazin qui a bien expliqué aux visiteurs comment faire des économies d’eau dans une maison… avec démonstrations ….

Si vous avez manqué ce rendez-vous nous vous invitons à venir la découvrir à nouveau le lundi 8 août … beaucoup d’astuces simples à découvrir…

Sensibiliser le public aux gestes simples pour économiser l’eau à la maison c’est le but des animations proposées par Eau et Rivières de Bretagne ce mercredi après-midi sur le front de mer de Trestel. (puis le lundi 8 août)

Des réflexions seront faites autour d’équipements faciles à installer chez soi et peu coûteux : mousseurs, robinets double-débit, chasse d’eau double-flux… 

Les collectivités, les producteurs d’eau du Bassin Versant de la Vallée du Léguer et du Bassin Versant du Jaudy-Guindy-Bizien, les Schémas d’aménagement et de gestion de l’eau Baie de Lannion (SAGE) ont missionné l’association Eau et Rivières de Bretagne pour proposer ces animations.

Pourquoi économiser l’eau ?



Depuis 1999, la population bretonne a augmenté de 250 000 habitants. Sur la période 1999-2008, le taux de croissance annuel moyen s’établit à 0,9 %, soit deux fois plus que sur la décennie précédente.
Pour l’avenir, l’INSEE nous indique une croissance de 650 000 nouveaux arrivants. La Bretagne est également une région touristique de premier ordre avec 96 millions de nuitées en partie concentrées sur la période d’étiage, quand la ressource est quantitativement la moins disponible.


Cette double concentration de la population (croissance démographique et tourisme) se produit essentiellement sur la frange littorale et autour des grandes agglomérations. Sans même évoquer les périodes de sécheresse exceptionnelle ou le réchauffement climatique, la ressource en eau demeure constante et ce n’est pas la fermeture des captages qui va rétablir l’équilibre entre population et ressource.

Conscientes de l’épineuse équation, les grandes agglomérations s’engagent dans des plans ambitieux de
réduction des consommations. Dans nombre de secteurs l’eau va devenir un facteur limitant du développement économique.


Une exposition itinérante pour sensibiliser le grand public

Le contenu de l’exposition
Elle permet de découvrir tous les éléments de la consommation domestique depuis l’arrivée d’eau (compteur) jusqu’à la récupération d’eau de pluie, en passant par la détection des fuites et la consommation des différents postes (cuisine, salle de bain, toilettes…).

Cette maison itinérante, sous la forme d’une remorque aménagée de 23 m3, permet de repérer les marges de progrès poste par poste et de découvrir du matériel hydro-économe.

Réaliser des économies d’eau, c’est aussi démystifier la plomberie courante.

On apprendra à détecter les fuites, à monter un mousseur (ou réducteur de débit) ou une sani- plaquette, à changer un joint et à découvrir du matériel hydro-économe de manière concrète.

À l’issue de la visite ou de l’atelier bricolage, le visiteur repartira avec une plaquette d’information, élément essentiel d’une mise en oeuvre à la maison ou pourquoi pas sur son lieu de travail.

Dans chaque pièce sont présentés les éléments en lien avec la consommation d’eau dans leur version traditionnels ou économiques. On y retrouve, les robinets de jardin, les mitigeurs, les cols de cygne, les WC, les appareils électro-ménager…


Une partie interactive :

Les visiteurs peuvent comparer la consommation de certains éléments en appuyant sur des boutons poussoirs.
Au-delà des pièces de la maison l’exposition présente :
. Un espace sur les fuites et comment les repérer ;
. Du matériel Hydroéconome (réducteur de pression, réducteur de débit, sani-plaquette, WC à litière bio maîtrisé, récupération d’eau de pluie, technique de jardinage, …etc) ;
. Un espace « Eau Virtuel » qui permet de sensibiliser le public sur l’eau cachée et pourtant nécessaire à la fabrication de nos biens et de notre alimentation.
. Une plaquette reprenant l’ensemble des éléments est distribuée aux visiteurs.

La maison des économies d’eau est une exposition itinérante conçue pour sensibiliser le grand
public aux économies d’eau domestique.

à découvrir sur Internet : https://www.eau-et-rivieres.org/decouvrir

2020 : Côte de Granit Rose Tourisme nous invite à économiser l’eau

L’Office de Tourisme partage 2 affiches pour inciter la population présente en ce moment sur le territoire à économiser l’eau…

Le Studio - Agence de création graphique et web