Opération abandon d'armes.. Restitution au commissariat jusqu'au 2 décembre

Opération abandon d'armes.. Restitution au commissariat jusqu'au 2 décembre

La météo La météo
févr. 5, 2023 - dim.
Trévou-Tréguignec, France
couvert
8°C couvert
Vent 2 m/s, O
Humidité 85%
Pression 781.57 mmHg
Opération abandon d'armes.. Restitution au commissariat jusqu'au 2 décembre

Du 25 novembre au 2 décembre, les particuliers, détenteurs non déclarés d’armes trouvées ou acquises par héritage, pourront se rendre dans des sites spécialement ouverts partout sur le territoire pour soit s’en dessaisir auprès de l’Etat, soit les enregistrer dans le système d’information sur les armes (SIA). Les particuliers qui effectueront l’une ou l’autre démarche lors de cette opération, inédite, simple et gratuite, n’encourront aucune poursuite judiciaire ou administrative sur le fondement du transport ou de la détention sans autorisation d’armes.


Cette opération a donné lieu à un article dans la dernière lettre des services de l’Etat.
Dans le département des Côtes-d’Armor, plusieurs sites de collecte sont mis en place afin de permettre la restitution des armes dont les personnes souhaiteraient se séparer. Il s’agira des brigades de gendarmerie de Loudéac et Dinan et du commissariat de Lannion. Ces permanences seront assurées de 9h à 17h sans interruption.

Une arme détenue en toute légalité, c’est une arme enregistrée …. ou abandonnée!

Quel que soit son mode d’acquisition (achat, héritage, découverte), la possession d’une arme est encadrée par la loi. La première obligation, c’est de la déclarer aux services de l’État, en l’enregistrant dans le SIA selon sa catégorie. La seconde, c’est de la conserver dans les conditions réglementaires de sécurité. Les armes à feu ne sont pas des biens comme les autres. Elles sont dangereuses et leur possession par des personnes non initiées accroît leur dangerosité (accidents domestiques, vols lors de cambriolage).

A compter du 25 novembre 2022, le SIA, déjà fonctionnel pour les 5 millions de chasseurs, évoluera pour répondre aux besoins des particuliers détenteurs d’une arme héritée ou trouvée. Ces derniers pourront ainsi créer un compte personnel et s’inscrire dans une démarche administrative de régularisation.

Ceux qui ne le souhaitent pas ont la possibilité d’abandonner leur arme l’État soit dans des conditions simplifiées, du 25 novembre au 2 décembre 2022, dans des lieux spécialement ouverts à cet effet soit de manière classique, selon le formalisme habituel, auprès des commissariats et brigades.

Du 25 novembre au 2 décembre, des démarches simplifiées

A l’occasion de l’ouverture du SIA aux particuliers détenteurs d’armes héritées ou trouvées, le 25 novembre 2022, des sites ouvriront partout sur le territoire. Pendant 8 jours, de 9h00 à 17h00, les services de l’État seront mobilisés avec leurs partenaires pour accompagner les particuliers dans leurs démarches d’enregistrement ou d’abandon de leurs armes.

Le Studio - Agence de création graphique et web