Le Voilier cargo

Le Voilier cargo "Grain de Sail II" d'Olivier Barreau, Trévousien inauguré à St Malo jeudi 11 janvier 2024. Un voilier unique au monde.

La météo La météo
févr. 24, 2024 - sam.
Trévou-Tréguignec, France
nuageux
9°C nuageux
Vent 7 m/s, O
Humidité 77%
Pression 749.31 mmHg
Accueil » Actualités » Le Voilier cargo “Grain de Sail II” d’Olivier Barreau, Trévousien inauguré à St Malo jeudi 11 janvier 2024. Un voilier unique au monde.
Le Voilier cargo

En octobre 2020 puis en juillet 2021 nous vous invitions à découvrir Grain de Sail, le fabricant des chocolats “Grain de Sail” entre autres…. Aujourd’hui l’aventure des frères Barreau, Olivier et Jacques, se poursuit avec l’inauguration du Grain de Sail II en présence de près de 500 personnes. Jeudi 11 janvier 2024 c’est à St Malo que ce navire plus conséquent que le précédent puisqu’il arbore 52 mètres de coque aluminium a été inauguré en présence des partenaires, des clients, des chargeurs et …. de la Fanfare WASO dans laquelle joue Olivier Barreau le Trévousien de longue date…
Félicitations à Olivier Co-fondateur de Grain de Sail…

Envie d’en savoir plus ? c’est par ici Graindesail.com Ci-dessous, communiqué de presse :

Grain de Sail baptise le second voilier cargo de sa flotte, le Grain de Sail II

Saint-Malo, 11 janvier 2024 : Après plus d’un an de fabrication et plus de 2 mois de convoyage, le
Grain de Sail II a été livré et a rejoint son port d’attache à Saint-Malo fin novembre 2023. Le 11 janvier
2024, une cérémonie de baptême a été organisée pour fêter l’entrée de ce nouveau navire dans la flotte
de voiliers cargo de Grain de Sail.
Le plus gros voilier cargo moderne au monde
Trois ans seulement après la mise en service du premier voilier cargo moderne au monde,
Grain de Sail réitère et change de dimension avec le baptême de Grain de Sail II, deuxième du nom et
nouveau navire de la flotte de l’entreprise éponyme. Ce vaisseau entièrement propulsé par le vent,
hors manœuvres portuaires, est plus de deux fois plus long que son prédécesseur atteignant 52
mètres et est capable de transporter environ dix fois plus de palettes de marchandises soit 290
palettes Europe (ou 240 palettes format US). Ce sont 350 tonnes qui pourront dorénavant traverser
l’Atlantique avec ce voilier cargo, le plus gros actuellement, avec un impact carbone moindre.
Performance navigationnelle et environnementale
Grain de Sail II, construit entièrement en aluminium, est un pur voilier qui arbore 1500 m2
de voiles et qui pourra relier Saint-Malo à New-York en environ quinze jours. Grâce à son ratio
voile/poids très favorable, il atteindra jusqu’à 12 nœuds en vitesse commerciale tout en permettant
de réduire de plus de 90% les émissions carbone par rapport à un navire conventionnel sur un
trajet équivalent (selon les référentiels de l’ADEME). Ce navire est conçu pour répondre aussi bien
aux normes exigeantes de la marine marchande internationale qu’aux besoins urgents de
décarboner le transport de fret. Avec ses panneaux photovoltaïques, ses hydrogénérateurs et même
la première chaudière à pellets installée sur un navire marchand, Grain de Sail II innove pour tenter
de respecter au mieux les limites planétaires. Elle pousse très loin la démarche environnementale
en optimisant non-seulement l’empreinte carbone de la navigation avec la propulsion vélique mais
aussi de l’apport en énergie de bord avec des moyens renouvelables et/ou bas carbone.
Une présence malouine renforcée
Si l’activité agro-alimentaire du groupe Grain de Sail se situe à Morlaix (Finistère), c’est à
Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) que l’entreprise a décidé d’installer ses activités maritimes. Un entrepôt
logistique pour Grain de Sail est en cours de finalisation de construction dans le port de commerce
de la Cité Corsaire et des bureaux vont également y être installés prochainement. Cette présence
accrue à Saint-Malo établit un véritable point d’ancrage pour l’ensemble du pôle maritime de Grain
de Sail, de la maintenance des navires à la gestion des marchandises.
Depuis fin novembre, c’est d’ailleurs au bord des quais du port industriel de Saint-Malo que
l’équipe de Grain de Sail finalise le Grain de Sail II pour le rendre apte à la navigation. L’opération de
mâtage a ainsi été préparée en amont pendant plusieurs semaines avant l’installation des deux mats
de la goélette, mesurant respectivement 44m et 48m. Amarré en enfilade dans le port, Grain de Sail I
assure la filiation et rappelle les origines puisque ce premier voilier cargo a servi de démonstrateur
permettant de capitaliser sur le retour d’expérience pour concevoir ce second navire bien plus
conséquent en taille.
Une cérémonie symbolique pour un navire concret
La fête du 11 janvier fut l’opportunité pour Grain de Sail de réunir près de 500 personnes à
Saint-Malo, dont messieurs Eric Banel, Directeur Général de la DGAMPA, Loïg Chesnais-Girard,
Président de la Région Bretagne, Daniel Cueff, vice-président mer et littoral de la Région Bretagne,
Gilles Lurton et Jean-Paul Vermot, respectivement maire de Saint-Malo et maire de Morlaix ainsi que
le Sous-Préfet d’Ille-et-Vilaine, Philippe Brugnot. Tous ont rappelé l’importance de la transition
écologique et ont apporté leur soutien à Grain de Sail dans ses projets qui concrétise avec ce second
navire une ambition nouvelle de rendre le transport décarboné plus accessible. De nombreux
partenaires, clients et fournisseurs étaient présents dont L20naval, le cabinet d’architectes naval qui
a conçu le navire, Piriou, le chantier qui a construit le voilier et Wichard/Lorima qui ont fourni les
mâts et l’accastillage. C’est un véritable écosystème émergeant pour la filière de la propulsion
vélique française qui s’est retrouvé à Saint-Malo pour baptisé officiellement Grain de Sail II.
Grain de Sail a désigné les élèves du Lycée Maritime Florence Arthaud (promotions CAP de
matelot et Secondes professionnelles maritimes options Point et Machine du site de Saint-Malo) et
les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure Maritime (promotion Officiers mécaniciens – Chefs
mécaniciens du site de Saint-Malo) en tant que parrains et marraines pour ce navire. La formation
des futurs marins est un enjeu majeur que l’entreprise, au travers de ce parrainage, a souhaité
mettre en avant en reconnaissant les établissements et les apprenants. Pour Grain de Sail I, le
parrainage avait été attribué aux ouvriers en situation de handicap de l’ESAT Les Genêts d’Or.
Les prochaines étapes pour Grain de Sail II consistent à installer les voiles et effectuer des
essais en mer afin de fiabiliser le navire et former les marins avant de prendre le large pour sa
première opération commerciale début mars qui desservira New-York.
Olivier BARREAU, co-fondateur et Président de Grain de Sail : « Les cales de Grain de Sail II
peuvent répondre à 100 % des besoins de transport de cacao et cafés pour Grain de Sail mais aussi
permettent à d’autres entreprises qui veulent décarboner leur transport maritime d’utiliser nos cales à
l’export ou à l’import ! Ce changement de dimension doit donner envie de faire autrement : consommer
moins, consommer mieux, transporter moins, transporter mieux. Et tout ça avec une sacrée dose
d’aventure humaine et maritime pleine de sens ! »
Loïc Briand, Associé et Directeur Général de Grain de Sail Shipping : « Grain de Sail II est le fruit
de milliers d’heures de travail et l’aboutissement d’un processus complexe qui s’étend de la Bretagne au
Vietnam. C’est un navire performant conçu par des marins et qui intègre pleinement l’expérience
acquise avec Grain de Sail I. Ce voilier cargo unique au monde assurera la sécurité des marchandises, le
confort de nos marins et le respect de l’environnement ! »

Fondé en Bretagne à Morlaix par deux frères jumeaux, experts en énergies renouvelables, Grain de Sail a vu le jour en 2010. L’entreprise est lancée sur l’idée de sélectionner, produire et vendre des produits qualitatifs à haute valeur ajoutée dans le but de financer la construction d’un voilier cargo capable de transporter les matières premières d’un côté à l’autre de l’Atlantique de manière plus respectueuse de l’environnement.

07/2021 : Le Voilier cargo “Grain de Sail” d’Olivier Barreau, Trévousien : un nouveau reportage sur France 2 .. à découvrir..

Ce dimanche 25 juillet 2021 les frères jumeaux Olivier et Jacques Barreau nous ont parlé de “l’aventure Grain de Sail ” sur France 2. à voir ici dans quelques heures.. en attendant 4 mn de l’aventure..

Le Voilier cargo “Grain de Sail” d’Olivier Barreau, Trévousien, a pris la mer en passant par Trestel … Un nouveau reportage sur TF1, sur France 2 après France 3… Il est possible de suivre l’aventure..

octobre 2020 Vous connaissez le chocolat “Grain de Sail” …. c’est une évidence…. nous vous invitons à découvrir le voilier “Grain de Sail” et son aventure ici
Le voilier cargo de 24m Grain de Sail a quitté Lorient pour se diriger vers son port d’attache de St Malo. Il quittera St Malo pour New-York, chargé de vin, puis rejoindra la République Dominicaine pour revenir vers la Bretagne chargé de café.
Découvrez les premières navigations en images avec France 3 Bretagne (JT du soir du 20/10/2020) ! https://france3-regions.francetvinfo.fr/…/jt-1920-bretagne @Stefan Gallard
Grain de Sail a eu les honneurs de TF1 et de France 2 ce dimanche 15 novembre. Vidéo du Journal de 20h de TF1.

Envie d’en savoir plus sur le VOTAAN 72 ? C’est ici Car “Grain de Sail” c’est toute une histoire à découvrir .. Le VOTAAN transportera café et chocolat entre les États-Unis et la Bretagne avec une capacité de 50 tonnes.

Stéven Lemaître (Spot Trestel-Pelikul) a guetté son passage devant la plage de Trestel…


Mercredi 21 octobre, c’est une série photographique pas comme les autres que Stéven Lemaître, photographe trévousien de l’entreprise Pelikul a accepté de partager avec nous, car chargée en émotion. Vous connaissiez le chocolat “grain de sail” nous vous invitons à découvrir le voilier “Grain de Sail”
Message de Stéven : Ce matin, lorsque j’ai appris que le VOTAAN 72 (1er voilier cargo moderne) de l’entreprise bretonne Grain de Sail avait quitté Lorient pour Saint Malo, et qu’en chemin, nous aurions une chance de le voir au large de Trestel…j’étais comme un gamin !

Sur les conseils d’Olivier Barreau (trévousien aussi et associé fondateur de Grain de Sail), j’ai guetté heure après heure le trajet du VOTAAN 72 sur l’AIS du site Marine Traffic, puis, après un dernier coup d’oeil sur le site vers 18h, le voilà signalé côté Est de Tomé…pas de temps à perdre…je file dans mon van direction Trestel !!!

Tout était parfait.

Alors que le mauvais temps semblait avoir pris ses quartiers dès l’aube, les nuages et la pluie avaient fait place à un ciel bleu immaculé et à un coucher de soleil inondant de jaune et d’orange l’horizon, la silhouette des Sept-Îles en filigrane. C’est dans ce décor sans pareil que le VOTAAN 72 fait son entrée au large de Trestel, s’annonçant à coup de corne de brume aux chanceux présents sur place. Pensant qu’il n’allait que passer au loin, j’avais préparé un cadrage au Royau avec le soleil de 3/4, mais à ma grande surprise, le voilier a pris la direction du Armen de Trestel pour se rapprocher un peu plus, ni une ni deux, retour dans le van direction le Poulpry et rebelote…photos !

De retour sur le parking du Centre de Rééducation, je croise une amie, Aline Simon, et hop, nous voilà en direction de Port Blanc pour voir s’échapper au large le VOTAAN 72, les voiles jouant à cache-cache entre l’Île des Femmes et l’Île du Château.

Les photos prises ce soir là ne témoignent que modestement de ce que les yeux et les oreilles ont pu vivre, mais j’espère qu’elles vous plairont.

UN VOILIER DE CHARGE MODERNE ET PERFORMANT !

VOTAAN 72 (Voilier Océanique de Transport trAns Atlantique iNnovant de 72 pieds) :

 Monocoque en aluminium de 72 pieds / 22m (24,24m hors tout),
 Capacité de chargement de 50 tonnes en cale,
 Cale réfrigérée par des énergies vertes avec une capacité de stockage de 28 palettes
 Gréement type goélette,
 4 traversées transatlantiques / an.
Equipage : 4 marins PRO

Olivier Barreau fondateur du voilier a été fortement salué lors du passage du VOTAAN72 devant chez lui à Trestel…
info complémentaire :  Le prochain qui vient de rentrer en étude pour construction en 2022 pourra emporter au moins 5 fois plus de charge soit 250 tonnes et fera pratiquement 50 mètres…il ressemblera aussi à un voilier mais sera très différent du premier.  À suivre donc la suite de l’aventure…

Le Studio - Agence de création graphique et web