Végétaliser nos villes pour faire face aux pics de chaleur

Végétaliser nos villes pour faire face aux pics de chaleur

La météo La météo
avril 23, 2024 - mar.
Trévou-Tréguignec, France
couvert
8°C couvert
Vent 3 m/s, NE
Humidité 92%
Pression 768.07 mmHg
Accueil » Actualités » Végétaliser nos villes pour faire face aux pics de chaleur
Végétaliser nos villes pour faire face aux pics de chaleur

Information de la Maison de la Consommation et de l’Environnement :

Face aux vagues de chaleur de plus en plus longues et intenses, les initiatives pour adapter nos villes et végétaliser les espaces urbains fleurissent un peu partout.

Pour faire face au changement climatique, nos villes doivent être repensées et adaptées à tous les niveaux : adaptation des bâtiments et des sols, présence d’arbres, de végétation et de points d’eau, gestion des eaux pluviales…

Que ce soit pour une maison ou un immeuble, diverses solutions peuvent être mises en place pour limiter les phénomènes d’îlots de chaleur et végétaliser davantage.

Pour un immeuble :

  • végétaliser les cours d’immeuble ou les parkings extérieurs :
    • en remplaçant le sol par un revêtement qui laisse les eaux de pluie s’infiltrer (herbe ou sable),
    • en plantant des arbres ou des arbustes,
    • en dé-bitumant les sols pour ajouter des espaces avec des plantes.
  • ajouter des pare-soleil sur la façade de l’immeuble
  • végétaliser le toit

Pour une maison :

  • Planter des arbres pour créer de l’ombre
  • Ajouter des pare-soleil sur les façades
  • Raccorder un récupérateur d’eau de pluie à la gouttière et ainsi apporter de la fraîcheur (et préserver la biodiversité)

Végétaliser nos villes : de nombreux bienfaits pour tous !

Les bénéfices sont nombreux : pour la santé des habitants, la biodiversité, la lutte contre le changement climatique

  • La végétalisation des rues, des façades et des toitures permet d’atténuer les pics de chaleur, en apportant de la fraîcheur.
  • La présence de nature au quotidien a un impact positif sur la santé des riverains. Elle permet de diminuer le stress, l’anxiété et participe au bon développement des enfants, car elle stimule leur créativité et leur imagination.
  • Avoir moins de sols imperméabilisés contribue à réduire les crues tout en développant la biodiversité.

Pour en savoir plus :

Végétalisations de cours d’écoles : retour d’expérience

Article rédigé par la Mce, Maison de la consommation et de l’environnement–CTRC Bretagne, – 48 Bd Magenta – 35000 Rennes – 02 99 30 35 50 – info@mce-info.org – www.mce-info.org

Le Studio - Agence de création graphique et web